AAAVAM
Actualités
Accident de Cars

Malgré L'accident survenu le 31 juillet 1982 sur l'autoroute A6 près de Beaune, en Côte-d'Or. Accident routier le plus meurtrier en France à ce jour, il a fait 53 morts dont 44 enfants et adolescents âgés de 6 à 15 ans. La plupart des victimes se trouvaient à bord d'un autocar qui a pris feu à la suite de l'accident et étaient originaires de la commune de Crépy-en-Valois dans l'Oise.

44 enfants brulés vifs, auraient du interpeler la délégation Interministérielle à la Sécurité Routière et aussi le Ministre des transports Charles Fiterman (communiste), malheureusement, il n’en a rien été ces accidents continuent comme plus récemment à Puisseguin avec une cinquantaine de morts également brulés vifs.

Les anxiolytiques Alcool, mais aussi les « tranquillisants et les somnifères » Anxiolytiques à base de Benzodiazépines sont impliqués dans la plupart de ces catastrophes.

L’AAAVAM a longtemps demandé que des mesures de prévention soient mises en place, mais n’a obtenu que des « pictogrammes » sur les boîtes de ces drogues légales, en 2016, 35 ans après l’accident de Beaune, toujours aucune analyse toxicologique, aucun contrôle routier, les fonctionnaires responsables sont parfaitement au courant mais ils restent dans le silence.

L’AAAVAM réclame des mesures de prévention, des contrôles aléatoires des drogues légales et illégales, les services de Police et de la Gendarmerie sont en mesure de faire ces contrôles.

Pour les conducteurs de CARS, de camions, mais aussi pour les personnels navigant des compagnies d’aviation, des contrôles réguliers, comme pour la SNCF tous les 6 mois, avec interdiction de conduire ou de piloter sous l’empire de ces drogues, sont indispensables

Tous responsables et coupables, même les Associations de lutte contre la violence routière (à l’exception de la Prévention Routière, sont bien silencieuses sur ce sujet.

 

Actualités Lire la suite Toutes les actualités
Vidéo AAAVAM
Loading the player ...
 
"Allô Docteurs" - France 5
Voir toutes les vidéos
Edito
BONNE ANNÉE 2017

Georges Alexandre Imbert Président de l’Association d’Aide Aux Victimes des Accidents de Médicament (AAAVAM) vous adresse ses meilleurs vœux pour l’année 2017 et vous souhaite une bonne santé.

Les Combats de notre Association depuis 25 ans ont fini par permettre la création en 2016 d’Actions de Groupe, celles-ci sont toutefois à améliorer pour se rapprocher des véritables « Class Action » beaucoup plus libres et efficaces.

L’ouverture « anonymisée » des données de santé (Big Data) détenues par la Sécurité Sociale, devrait permettre des études pour éviter des catastrophes sanitaires comme : l’Isomeride, le Distilbène, la Thalidomide, le Vioxx, l’Agreal, le Staltor (statines), le Mediator, la Depakine, l’Uvestérol D, Diane 35, Etc …; mais aussi de faire cesser le mésusage des tranquillisants et des somnifères qui favorisent des actes de violence avec notamment plus de 200000 TS (tentatives de suicide) en France/an. …

Par ailleurs le Site Internet de l’Association (www.aaavam.eu) qui a toujours connu de très nombreux dysfonctionnements a battu des records en 2016 !

Ainsi la pluparts des « Contacts » en 2016 par ce site ne nous sont pas parvenus, et vos inscriptions aux Newsletters pas davantage.

Nous prions les Victimes de bien vouloir nous en excuser, nous faisons le nécessaire pour régler ce problème.

Vous pouvez toutefois prendre contact directement avec l’Association grâce à son E-mail (aaavam@orange.fr) une réponse vous sera adressée rapidement.

 

Lire la suiteTéléchargements
   
- Bulletin N° 40 - Télécharger
Newsletter
Newsletter
 
Nom :
Prénom :
E-mail :
 
Newsletter
TNC