AAAVAM
Actualités
Alternative Santé

Un reportage exclusif sur les dangers des Tranquillisants et des Somnifères.

Ci-joint le lien pour télécharger gratuitement le magazine.

https://www.ginkgomedia.fr/alternative-sante-aaavam

Actualités Lire la suite Toutes les actualités
Vidéo AAAVAM
Loading the player ...
 
"Allô Docteurs" - France 5
Voir toutes les vidéos
Edito
VACANCES JUDICIAIRES

Pour la 27èmeannée d’existence l’AAAVAM créée pour aider les Victimes des accidents et des maladies liés aux médicaments a adressé par la Poste son « bulletin d’information » à ses adhérents, et plus particulièrement à ses adhérentes, en effet, les femmes sont davantage frappées par des médicaments « défectueux ». (Disponible sur ce Site)

Des Députés « lobbyistes »continuent d’influencer les gouvernements en agitant le spectre du chômage dans l’industrie pharmaceutique, en évitant aussi aux multinationales de la chimie des sanctions financières. Ces politiciens sans scrupules facilitent également la mise sur le marché de médicaments dangereux pour la santé publique.

L’ANSM est en charge de la surveillancemais en réalité il ne s’agit que d’un simple « guichet » de délivrance des « autorisations de mise sur le marché », avec très peu de pouvoir de police sanitaire.

Côté Justice, les Tribunaux, les avocats, les médecins experts judiciaires sont peu formés aux contentieux de masse, le procès du Mediatorqui doit s’ouvrir le 23 septembre par-devant le Tribunal Correctionnel de Parissera l’exemple des difficultés liées à des textes de lois obsolètes. 

Les Juges d’Instructionen dix ans ont fait du bon travail, ils ont trié les Victimes réelles avec de graves Valvulopathieset celles dont les séquelles sont davantage psychologiques directement liées à un acharnement médiatique excessif.

L’affaire de la Depakinea pris le relais de celle du Mediator, toutefois le médicament n’est toujours pas interdit et rien n’empêche des femmes fragilisées par leurs pathologies d’en consommer et de donner naissance à des enfants handicapés !

Il serait utile que France Assos Santérappelle à toutes les femmes que pendant la grossesse et même avant, le tabac, l’alcool et tous les médicaments leur sont strictement interdits.

Pendant cette période estivale, notre Association va mettre de l’ordre dans les dossiers médicaux reçus des victimes, dont certains comportent plus de mille pages ! 

Nous ne voyons pas comment dans ces situations les communications de pièces entre les parties peuvent être réalisées ?

Comme lors des « class action »aux États-Unis il faut laisser aux Cabinets d’avocats, grâce à la médiation, la possibilité de créer des classes d’indemnisations en fonction de la gravité des séquelles.

Il faut « Prévenir », pour éviter toutes ses situations dramatiques pour les victimes des médicaments défectueux comme : les Benzodiazépines, le Vioxx, le Staltor, l’Agreal, le Distilbène, le Lariam, le Roaccutane, les Quinolones, l’Androcur, la Cordarone, Etc.une « Pharmacovigilance en temps réel »basée sur les données de la Sécurité Socialedoit être mise en place sans délais.

Bonnes vacancespour ceux et celles qui pourront changer d’air, rendez-vous à tous courant septembre pour continuer nos combats pour votre indemnisation et aussi pour une médecine plus sûre.

Georges Alexandre Imbert.

Président de l’AAAVAM

 

 

 

 

Lire la suiteTéléchargements
   
- Bulletin n°46 - Juillet 2019 - Télécharger
Newsletter
Newsletter
 
Nom :
Prénom :
E-mail :
 
Newsletter
TNC